Detentie van kinderen in gesloten centra: welke partijen keuren het af?

Op zondag 26 mei 2019 trekken we naar de stembus om onze politieke vertegenwoordigers op regionaal, federaal en Europees niveau te verkiezen.
Opdat jullie een geïnformeerde keuze zouden maken wat het vraagstuk detentie van kinderen om migratieredenen betreft, hebben we deze handige infographic opgesteld.

 
 
 
De bronnen waarop deze infographic gebaseerd is, kunnen jullie hier terugvinden:
 
Sp.a
Entretien avec Ben Segers, expert asiel en migratie van de sp.a studiedienst
 
PS
 
Groen 
 
Ecolo
 
CD&V
 
cdH 
Cepess (Georges Dallemagne, Antoine de Borman, Eugenia Bardaro), Livre blanc pour une refondation des politiques d'asile et de migration, une réponse globale, une approche différenciée, décembre 2018, p. 84, http://www.cepess.be/wp-content/uploads/2018/12/Asile-livre-blanc.pdf 
Bevestiging per mail van Antoine De Borman (studiebureau Cepess): « Pour le cdH, au regard de l’évolution historique de la mise en œuvre de la loi de 2011, il est devenu nécessaire d’inscrire dans la loi l’interdiction générale de la détention des enfants en centres fermés sans aucune exception. »
 
 
Open VLD
“Debat in De Afspraak” van 29 janvier 2019; gesprek tussen Gwendolyn Rutten en Bruno Vanobbergen
 
MR
 
DéFi
Bevestiging per mail van Sofie Rohonyi, parlementair attaché:
« Nous sommes pour une interdiction de la détention mais avec, dans le même temps, un développement des alternatives à la détention. Nous pensons que c'est précisément parce que le gouvernement n'a jamais investi dans ces alternatives que l'application de l'interdiction n'a pas été rendue possible.»
 
N-VA
Twitter en Facebook van Theo Francken en Bart De Wever
 
VB
 
PVDA/PTB

Een campagne van

Unicef
Mineurs en exil

In samenwerking met

Caritas
Cir├ę
Vluchtelingenwerk Vlaanderen
JRS
Amnesty